Bus à haut niveau de service Trévoux-Sathonay-Lyon : bilan de la concertation

    future ligne BHNS
    DCIM100MEDIADJI_0087.JPG

    “La concertation publique concernant le projet de création d’une ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) entre Trévoux, Sathonay et Lyon, s’est achevée le 15 novembre 2019.

    Vous avez été nombreux à nous donner votre avis lors de cette consultation, via les divers supports mis à votre disposition :

    •  sur la plateforme interactive (Civocracy) : 4 500 visiteurs uniques, 380 abonnés cumulant près de 350 contributions,
    •  dans les réunions publiques : plus de 700 participants, les 3 réunions confondues,
    •  dans  les temps d’échanges en mairies : plus de 100 participants,
    •  sur les 22 registres mis à disposition dans les mairies et dans les locaux des partenaires du projet : près d’une centaine d’avis recueillis au total,
    •  par courrier: une dizaine de lettres ont été envoyées directement à la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

    La Région Auvergne-Rhône-Alpes vous remercie pour le vif intérêt que vous avez montré pour ce projet.

    Les équipes ont travaillé à établir une analyse et une synthèse de vos avis. Courant janvier 2020, les premières tendances des résultats de la concertation ont été communiquées via la plateforme web Civocracy. Le bilan officiel (téléchargeable ci-contre) est disponible depuis le 17 avril 2020.

    Désengorger les routes du Val de Saône, tel est l’objectif du projet de BHNS. Pour permettre aux habitants de s’informer et de donner leur avis sur ce projet, la Région a organisé une concertation publique du 1er octobre au 15 novembre 2019.

    La rive gauche du Val de Saône, au nord de Lyon, étant complètement saturée aux heures de pointe, les élus régionaux ont voté en mars dernier le financement des études de programmation en vue de proposer une alternative efficace à la voiture : une liaison de 28 km par Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) afin de relier rapidement et de façon directe, les communes de la rive gauche du Val de Saône au cœur de Lyon.

    Le projet ? : Sur les premiers 18 km, son tracé reprendra l’ancienne voie ferrée Trévoux – Sathonay, qui n’est plus empruntée par des trains de voyageurs depuis 1938. Les 10 km de tracé suivant pour rejoindre Lyon Part-Dieu s’effectueront en utilisant majoritairement des voies dédiées aux transports en commun déjà existantes.

    OBJECTIFS :

    Favoriser le report modal.

    Améliorer la mobilité dans le Val de Saône qui souffre de congestion (des routes, des ponts, des parkings de gares…).

    Mieux desservir un bassin de vie dynamique de près de 153 000 habitants, en croissance démographique.

    Compléter l’offre transports en commun actuelle pour les liaisons vers Lyon (lignes TCL 70, TER en rive droite, TER sur la ligne Ambérieu-Lyon…).

    INTÉRÊT DU BHNS :

    • Poursuite de la ligne vers Lyon centre possible au-delà de Sathonay
    • Coûts inférieurs au tram-train (investissements et exploitation) Itinéraire de la ligne et exploitation non captifs de la voie ferrée
    • Evolutivité (la fréquence peut s’adapter à la demande).

    LES PARTENAIRES DU PROJET :

    La Métropole de Lyon.
    Le Département de l’Ain.
    La Communauté de Communes Dombes Saône Vallée.
    Le Sytral.
    Le SMT.
    SNCF Réseau.

    Un Bus à Haut Niveau de Service, BHNS, est un système de transport public qui offre un niveau de performance supérieur à une ligne de bus classique. Les bus circulant majoritairement sur des voies dédiées, les lignes de BHNS sont attractives pour leur ponctualité et leur régularité. Le haut niveau de service repose également sur l’utilisation de bus à grande capacité, accessibles et confortables ainsi que sur les services aux voyageurs tels que la billettique et l’information en temps réel. Les points d’arrêts du BHNS s’appellent des stations.

    Les chiffres clés du BHNS Trévoux-Sathonay-Lyon :

    • moins de 1 h : le trajet direct Trévoux-Lyon Part Dieu
    • 28 km : la longueur de la ligne BHNS dont 18 km d’ancienne voie ferrée
    • 16 communes sur le tracé de la ligne
    • 15 min : 1 bus tous les 1/4 d’heures en heure de pointe
    • 10 à 15 stations
    • 2025 : date de mise en service envisagées
    • 4 600 voyageurs/jour attendus à la mise en service (hypothèse basse)
    • 7 partenaires
    • 100 M€HT : l’estimation de l’investissement à ce stade des études

    Votre navigateur est dépassé !

    Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

    ×